Les Prix suisses de littérature en podcast

La tournée de lectures des Prix suisses de littérature 2020 est remplacée par des podcasts, diffusés dès le 27 août 2020. Les neuf auteur∙e∙s primé∙e∙s y partagent des bribes de leur vie et des extraits de leur livre.

Chaque année au printemps, une tournée de lectures permet aux auteur∙e∙s primé∙e∙s par les Prix suisses de littérature de rencontrer leur public afin d’échanger autour de leur livre et de leur pratique d’écriture. Cette année, les mesures de lutte contre la pandémie nous ont obligés à annuler la tournée de lectures.

Malgré la distance, rien n’empêche pourtant de se rencontrer sous une autre forme. Dès le 27 août et jusqu’à la fin du mois de novembre, neuf podcasts seront publiés toutes les deux semaines. Il s’agit d’autant d’entretiens menés avec les lauréates et les lauréats des Prix suisses de littérature 2020. Toute personne curieuse d’y prêter une oreille pourra y entendre les auteur∙e∙s répondre à des questions clés et lire des passages de leur livre primé.

Deux journalistes conduisent ces discussions dans la langue de l’auteur∙e : Christina Caprez, en allemand et en romanche, et Valentina Grignoli, en français et en italien. L’accompagnement musical est assuré par le compositeur Zeno Gabaglio.


Intro

Intro

Christina Caprez et Valentina Grignoli se sont rencontrées pour parler des œuvres des 7 lauréat.e.s des Prix Suisses de Littérature 2020. 7 livres en 15 minutes, beaucoup d’histoires et un lien toujours en commun.

Flurina Badel - Sprachartistin zwischen Guarda und der weiten Welt

Flurina Badel

Flurina Badel ist ein Multitalent : Viersprachig aufgewachsen im « Schellenursli-Dorf » Guarda in Graubünden, hat sie später die ganze Welt bereist und zeitweise in Marokko, Indien, New York, Buenos Aires, Montreal und Wien gelebt. 2018 ist sie nach Guarda zurückgekehrt, wo sie mit ihrem Partner Jérémie Sarbach in einem alten Engadinerhaus lebt und arbeitet. Das Künstlerduo Badel/Sarbach feiert Erfolge mit Installationen und Performances. Seit ihrer Jugend schreibt Flurina Badel : Mit 15 erhielt sie ihren ersten Lyrik-Preis, doch erst vor kurzem hat sie mit « tinnitus tropic » ihren ersten Gedichtband veröffentlicht. Im Podcast spricht sie mit Christina Caprez über ihre Rückkehr nach Guarda, wo sie Teil eines Aufbruchs der jungen Generation ist, die gerade das Dorf neu erfindet. Sie verrät, wie Virginia Woolf sie inspiriert und warum das Schreiben auf Rätoromanisch ihr eine besondere Freiheit bedeutet.

REF : Flurina Badel, « tinnitus tropic. Poesias », Editionmevinapuorger, Turitg, 2019