Sull'annata 2019

© BAK / Clément Lambelet

Au sujet de l'année 2019


L’OFC organise chaque année le concours des « Plus beaux livres suisses ». Il entend ainsi distinguer des réalisations particulièrement abouties dans la production et l’art du livre et mettre en lumière des ouvrages qui expriment les tendances contemporaines. Les 19 Plus beaux livres suisses de l’édition 2019 ont été désignés par l’OFC sur recommandation du jury composé de cinq membres et présidé par le graphiste Gilles Gavillet. Ils feront l’objet d’une exposition au Helmhaus de Zurich du 3 au 6 septembre 2020, qui tournera ensuite en Suisse et à l’étranger.

Jury

Gilles Gavillet, né en 1973 à Lausanne (président du jury)
est un designer graphique établi à Genève. Cofondateur en 1998 de la fonderie Optimo, directeur artistique des éditions JRP|Ringier de 2004 à 2015, il devient en 2013 directeur artistique du catalogue annuel d'Art Basel. Il est professeur de communication visuelle à l'ECAL Lausanne depuis 2008.

Joost Grootens, né à Breda en 1971
est un designer graphique établi à Amsterdam. Architecte de formation, il se passionne pour le design et fonde le Studio Joost Grootens en 1995. Il est responsable du Master Information Design à la Design Academy Eindhoven.

Rory Mc Grath, né en 1981 à Londres
est un designer graphique et directeur artistique établi à Londres. Cofondateur du Studio OK-RM en 2008 et de la maison d'édition « InOtherWords » en 2015. Il est professeur en design d'exposition et de mise en espace à l'ISIA d'Urbino, en Italie.

Marie Lusa, née en 1976 à Porrentruy
est une designer graphique établie à Zurich. Fondatrice et directrice artistique du Studio Marie Lusa dès 2003. Elle enseigne à l'ECAL (Ecole cantonale d'art de Lausanne) au sein du Master Type Design.

Gesa Schneider, née en 1973 à Bonn
est directrice de la Literaturhaus Zürich depuis 2013 et codirectrice du musée Strauhof depuis 2015. De 2006 à 2013, après avoir soutenu sa thèse sur Kafka et la photographie, elle a travaillé pour Heller Enterprises en qualité de responsable de projet. Entre 2008 et 2013 elle a enseigné la théorie de l'image à l'école F+F de Zurich.

Concours

En organisant le concours « Les plus beaux livres suisses », la Confédération se dote d'un instrument de soutien au design, qui récompense et encourage le graphisme de qualité dans le domaine du livre. Il est ouvert aux concepteurs graphiques, éditeurs et imprimeurs. L'Office fédéral de la culture reçoit annuellement près de 400 livres pour ce concours. Un jury international de cinq membres sélectionne chaque année les plus beaux livres suisses. Le concours enregistre les tendances et identifie les courants contemporains de la conception graphique et de la production de livres tout en disposant d'une ample mémoire historique.

Qu'est-ce que c'est un livre suisse?
Est considéré comme livre suisse l'ouvrage qui remplit au moins l'un des critères suivants: le livre a été conçu par un ou une graphiste suisse, la maison d'édition a son siège principal en Suisse ou l'imprimerie a son siège principal en Suisse.

Critères du jury
Le jury évalue la conception, le graphisme et la typographie des ouvrages en privilégiant l'innovation et l'originalité. D'autres critères le guident encore: la qualité de l'impression et de la reliure ainsi que les matériaux utilisés. Cette distinction se veut honorifique, aucun prix en espèces n'est attribué. Aucune hiérarchie n'est instaurée entre les récompenses, le même traitement est réervé à tous les plus beaux livres suisses primés chaque année.

Médiation du prix
Le catalogue présente les livres primés au travers des rapports du jury et fait office de plat¬forme où débattre les ques¬tions d'actualité en rapport avec le livre. Des expositions présentent les livres primés en Suisse ; des présentations plus modestes à l'étranger leur succèdent. Les expositions et le catalogue font connaître ce prix au public et stimulent les échanges entre les représentants des divers secteurs: conception graphique, impression et édition.

Histoire du concours
En 1998, l'Office fédéral de la culture (OFC) a pris le relais de l'association suisse alémanique des libraires et des éditeurs (Schweizer Buchhändler- und Verlegerverband SBVV) et depuis, il organise le concours. Ce passage de témoin s'est accompagné d'une réorientation de la stratégie et du contenu du concours, qui conserve aujourd'hui encore toute sa validité. Seule une expérience professionnelle de la réalisation de livres est nécessaire pour faire partie du jury, ce qui fait la part belle à la créativité. L'ouverture du concours vers l'étranger a permis de tenir compte des changements intervenus dans la production sur le marché du livre.