Enghelab Street

Enghelab Street

Sans fausses nouvelles

Un ouvrage de recherche de grand format, sur les livres parus en Iran durant les turbulentes années 1979–1983; un livre d’archives qui brille par la clarté de sa conception, sa cohérence et sa grande beauté, et qui fournit dès lors un modèle de recherche artistique. Une première section faite de planches en quadrichromie présente, dans une seule et même mise en page, une quarantaine de livres photographiques politiques, avec une table des matières, de grands facsimilés de la première et de la quatrième de couverture, ainsi que des doubles pages en format réduit. Vient ensuite une section imprimée en violet, présentant une centaine de manifestes politiques, généralement quatre par page, avec leur couverture. Dans la dernière partie, la chercheuse propose, sur plus de cent pages en papier couché, des extraits des livres de photos, combinés avec ses propres photographies de l’Iran d’aujourd’hui, toujours impri-mées en pleine page. Entre chacune des trois sections d’images, quelques pages de texte sur deux colonnes, qui proposent des études, des entretiens avec des témoins et une chronologie. Le design, sobre, est actuel et indépendant du matériau présenté, si bien que les diverses publications ressortent dans leurs particularités et que l’ouvrage, malgré ses grandes dimensions, nous réserve sans cesse des surprises. Une façon d’affirmer fortement la nécessité et l’importance politique des livres à l’heure des fausses nouvelles numériques.

Auteur(s)
Hannah Darabi, Paris
Graphisme
Fabian Bremer, Leipzig (DE); Pascal Storz, Berlin (DE)
Impression
Optimal Media GmbH, Röbel (DE)
Publication
Spector Books, Leipzig (DE)
ISBN
978-3-959052-627